antennes relais     Danger des antennes relais   collectifs antennes de cotignac   Ain: antenne-relais qui perturbe le sommeil du curé!   Croisade contre les antennes relais sur les clochers

Notre Dame de Grâces cotignac.  Dangereux pour les riverains et Pelerins.

Ain : l'antenne-relais qui perturbe le sommeil du curé

Antennes relais : querelle de clocher à Cotignac

video-cotignac-notre-dame-de-grace-croisadecontre-les-antennes-relais voir  sur google.

L’Association Harmonie Nature Collectif Antennes relais.

 

Notre  but  est de faire enlever les antennes de radiotéléphonie du clocher de l'église de cotignac 6 au total incroyable pour une eglise "Notre Dame de Grâces " , pour ne pas l'appeler plus tard  "Notre dame de coup de grâces " . Tous les signes de sympathie , et toutes les aides sonts les bienvenues , pour pouvoir stopper ce danger et supprimer les antennes relais, de notre Dame des grâces rapidement pour éviter la destruction de la santé publique.
Jusqu' ici nos avertissements étaient sans réponse de la part de l'église.
normalement on vient ici cherche de bonne vibrations !!  

c'est la loi de l'argent ! les trusts qui plantent des antennes de partout se foutent pas mal de la santé des riverains. les antennes devraient être installées en dehors des zones habitées.

 

 2 communautés vivent sur les lieux à moins de 60 mètres des antennes relais pour le monastère de femmes, et 300 mètres pour les   hommes. un vrai lieu à Cancer.

 de plus des scoutes de France campent autour de l'église de temps à autre. un prêtre et une sœur vivent dans l'église! sous les antennes relais et tout cela pour de l'argent!!

Résultat entre 1 volt à 1,5 au mètre autour de la chapelle ce qui est très élevé pour la santé,

 quand on pense aux personnes qui viennent, et vivent sur les lieux pour prier!! ainsi que le monastère d'hommes qui peut recevoir 30 personnes en retraite enfants compris.

 Contrôle des Hautes fréquences fait, le 10aout 2009 autour de l'église de Notre Dame des Grâces Cotignac...

Appareil de mesure de Hautes Fréquences

à large bande. Depuis quelques années, les sanctuaires français reçoivent de plus en plus de visiteurs et de pèlerins. En 2008, Cotignac a reçu 110 000 personnes. C’est désormais le lieu le plus visité du département. Pèlerins, mais aussi touristes

Nous ne comprendrions pas que l’église après avoir été informée, continue a participer à une destruction de la santé publique.

      

 soutient les Comités et les Coordinations de défense contre l’implantation anarchique des antennes relais de téléphonie mobile.

Le 10 juillet 2009, elle a créé un Collectif Antennes Relais couvrant le Haut Var.

Elle veut :

 Dénoncer les pics de rayonnements électromagnétiques et la concentration anarchique sur site des antennes relais, sans concertation entre les opérateurs et les riverains.

        

                   

        

                                                                                      Le Cardinal  Barbarin ne veut plus d'antennes relais sur les lieux de cultes..

   écoutez le vidéo. et voir sa lettre

 

Mesdames, Monsieur,

Dans une lettre en date du 28 janvier, vous avez alerté le cardinal Barbarin au sujet d’un projet d’implantation d’antennes relais dans le clocher de l’église du Bon Pasteur, projet

auquel vous êtes défavorables. En raison de l’importance de sa charge et de ses nombreux engagements, le cardinal me charge de vous répondre de sa part.

La direction des affaires économiques du diocèse de Lyon a pris depuis plusieurs années une position ferme et restrictive au sujet de l'installation d'antennes sur les

clochers : cette opposition se base sur le principe de l'usage exclusif des églises (qu'elles soient communales ou appartenant au diocèse). Les arguments de santé publique n'ont

fait que renforcer cette opposition. Cette position s’appuie sur celle de la conférence des évêques de France qui a donné, dès 2001, une orientation très restrictive, le diocèse de

Lyon l’ayant répercutée par une note de 2003 envoyée aux paroisses du diocèse. Concernant l'église du Bon Pasteur, celle-ci n'est plus utilisée par le diocèse mais n’est

pas pour autant désaffectée. Notre position générale peut donc être reçue comme un soutien à la position de votre collectif, le diocèse n'ayant pas à intervenir directement en

cette affaire. Le cardinal vous assure, Mesdames, Monsieur, de ses sentiments dévoués et cordiaux.

P. Renaud de Kermadec

Secrétaire particulier de l’Archevêque

1 Place de Fourvière

69005 Lyon

Tél. 04 72 38 80 93

réponse à votre lettre du 28 janvier 2009 -

 

dimanche 11 octobre 2009

Var Matin
Bonjour,

Var matin a publié un article sur un problème d'antennes relais dans un clocher d'église. Je suis assez surpris par la position de l'évêque du lieu, qui ne ressemble ni à celle de Monseigneur Bagnard, évêque de l'Ain, ni à celle de Monseigneur Barbarin, archevêque de Lyon, dont nous avions déjà établi la position. De plus, nous avons récemment eu accès à un courrier interne de Monseigneur Barbarin qui vient confirmer cette position très claire de l'Eglise Catholique.

J'espère que les habitants trouveront une solution à leur problème et leur ai offert le soutien de l'association pour étudier leur dossier et leur apporter les documents et l'argumentation qui permettra de convaincre le clergé local.

Jean-Michel Dhimoïla

   

 

lettre de soutien de Respem à notre (Collectif Harmonie Nature) .

Je fais suite à l'article de ce matin (Antennes relais : querelle de clocher à Cotignac. Notre association, constituée par des parents de l'école Gerson, à Lyon, a été amenée à s'impliquer dans plusieurs dossiers où la présence d'antennes relais dans des clochers pose problème. Nous avons notamment attaqué la ville de Lyon devant le TA pour contester une autorisation d'implantation dans le clocher de l'église du Bon Pasteur (Lyon 1er), au motif que l'accord de l'affectataire du lieu (le curé) est indispensable et que, en l'espèce, il était opposé au projet, la ville ayant choisi de passer outre son opposition.

Monseigneur Barbarin, archevêque de Lyon, nous a apporté un vrai soutien. Certains éléments sont sur notre blog dans le message http://respem.blogspot.com/2009/07/antennes-relais-eglises.html.   Pour l'évêque, qui reprend la position de la conférence des évêques de France de 2001, la présence des antennes dans les clochers doit s'arrêter. Pas seulement à cause du principe de précaution, mais pour des raisons ecclesiologiques. Nous travaillons avec des théologiens pour établir un texte qui serve de base de réflexion aux membre du clergé qui, bien souvent, préfèrent ne pas se poser de questions et restent dans un raisonnement trop superficiel.

Si vous le souhaitez, ce serait avec plaisir que nous vous apporterions un soutien dans ce dossier.

Je reste pour cela à votre disposition et vous adresse mes salutations.

Jean-Michel Dhimoïla, Président.

Respem

Rassemblement pour des écoles sans pollution électromagnétique

4, montée du Garillan

69005 Lyon

04 26 07 18 88 ou 06 13 97 51 44

Respem@gmail.com

 

dernier contrôle fait  à notre dame de graces le jeudi 10 septembre 2009 . avec un appareil  portable de haute précision. (Spectrum Master) TM MS2721B de chez Anritsu. je trouve des valeur identique à l'autre de - 16dbm = 1,07vm   à  -12dbm = 1,70vm    à certain endroit de notre dame de grâces ce qui

est élevé!!

 

 
   

Membre de l’association

 

 www.priartem.fr 

PRIARTéM - Association Loi de 1901
5, Cour de la Ferme Saint-Lazare 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 -
Contactez-nous

Pour Réglementation des Implantations d'Antennes Relais de Téléphonie Mobile.

 

 

                               http://www.ecoforum.fr  voir danger des ondes

 

                            Site Robin des Toits   Robin des Toits est une association française écologiste, spécialisée dans la lutte contre les dangers du rayonnement électromagnétique et les implantations d'antennes-relais.

 

                                 http://www.artac.info/ cancérologue.

 

                                 http://www.ecoforum.fr

Films, documents, photos, etc... sur le site internet  --->  http://www.next-up.org/   

 

Cotignac est situé au coeur de La Provence Verte, contre un rocher au nord et le long d'un petit ruisseau, la Cassolle, qui arrose la commune qu'elle parcourt du nord au sud et qui tombe d'une cascade d'eau de 10 mètres. Au mont Verdaille dans le sud-ouest, dominant la rive droite du torrent, se trouve l'église Notre Dame de Grâces, fondée en 1519, et but d'un pèlerinage jadis très célèbre en Provence contre la stérilité des femmes depuis la visite que Louis XIV et Anne d'Autriche, sa mère, y avaient faite. Puis, au Nord, au versant du Bessillon, la Chapelle miraculeuse de Saint-Joseph encore visitée par beaucoup de pèlerins.

Il y a au-dessus du village une falaise faite d'une longue barre de tuf (80 m de haut, 400 m de long) aux multiples grottes remplies d'énormes stalactites ; il y a aussi un aven nommé "la Salle des Merveilles" de 50 m de profondeur et plus de 200 m de couloirs, une très grande salle aux concrétions d'un blanc éclatant. Plus loin se trouve le gouffre des "Trompines", où se précipite l'eau de la source Saint-Martin.

Aux portes du Parc naturel régional du Verdon, le village est situé à 17 km d'Aups et Barjols, 20 km de Brignoles, 23 km de Lorgues, 37 km de Draguignan et 47 km de Riez.

Le 10 et 11 août 1519, Jean de La Baume a eu deux apparitions de la Vierge Marie qui lui demande la construction d'une église à Cotignac. Les travaux pour la construction de l'église commencent dès le 14 septembre 1519. Le 17 mars 1521 le Pape Léon X accorde une série de privilèges au sanctuaire provençal.

Naissance de Louis XIV (secondes apparitions)

Après 20 ans de mariage, Louis XIII et Anne d'Autriche n'avaient toujours par d'enfant et le trône de France n'avait pas d'héritier. Le 27 octobre 1637, un moine, le frère Fiacre, pendant qu'il prie, reçoit une révélation intérieure: la reine Anne d'Autriche devait demander publiquement trois neuvaines de prières à la Sainte Vierge, alors un fils lui serait donné. Une fois informée, la Reine croit et continue les neuvaines déjà commencées par frère Fiacre le 8 novembre 1637. Les neuvaines se terminent le 5 décembre suivant. Neuf mois plus tard, le 5 septembre 1638, Louis XIV naît à Saint-Germain en Laye. Suite à cela, le 10 février 1638, Louis XIII décide de consacrer le pays entier à Notre-Dame. C’est le fameux « vœu de Louis XIII ».

Cotignac

Cotignac est un lieu unique dans le monde puisque l’Église reconnaît qu’il y a eu deux apparitions de la Vierge Marie et une apparition de saint Joseph. Le récit de l’apparition de saint Joseph se trouve sur la page Monastère Saint-Joseph du Bessillon. On vénère ainsi à Cotignac la Vierge Marie et saint Joseph et par extension toute la Sainte Famille.

   voila ce qu'ils ont fait de ce Magnifique endroit!!

 

 

 

Lettre adressée à Mgr Dominique Rey évêque de Toulon Fréjus.

         Par le

     Collectif

 Harmonie Nature 

 

 Albert Szamosfalvi. Cotignac.

 Roland Cherrier.

 

Collectif Harmonie Nature.

 

Membre de l’association.

www.priartem.fr 

 

des Robins des toits.

Siège social :55 rue Popincourt,

75011 Paris:01 43 55 96 08

www.robindestoits.org/

copie à l’association des robins des toits.

 

 

 Mgr Dominique Rey,

 

Le présent courrier  est adressé au sujet des antennes relais installées à notre Dame des grâces.

D’après mes informations, le site de cette installation dépend de votre autorité. Je considère nécessaire de vous transmettre plusieurs informations.

 1er  les riverains de l’installation ont constitué un collectif, et j’en suis le représentant, ce collectif  fait partie de l’association  nationale « les robins des toits ».

2e  l’attaque de la santé publique par des émissions de cette catégorie, est aujourd’hui entièrement prouvée sur le plan scientifique.

Voir pièces jointes sur le rapport international récapitulatif,  (BIO INISIATIF)   

L’état de preuve mentionné par ce rapport à été confirmée par l’agence européenne de l’environnement et par le parlement européen.

3e  les compagnies mondiales de réassurance ne couvrent plus la téléphonie mobile, et les émissions de même groupe technique depuis l’an 2000.

4e  les condamnations des operateurs en justice se multiplient depuis quelques mois.

Elle sont  fondées sur la capacité des operateurs de fournir une garantie  d’innocuité sanitaire.

Les représentants de l’église, commencent à prendre conscience de l’importance du problème.

Monseigneur Bajnard l’évêque de l’Ain à décidé de faire déposer les antennes posées sur toutes les églises de son diocèse, d’autres évêques se préparent à une décision identique.

Notre collectif, vous demande de faire procéder a la dépose des antennes de notre Dame des Grâces, et nous sommes en mesure de vous fournir les moyens légaux.

 Nous ne comprendrions pas que l’église après avoir été informée, continue a participer a une destruction de la santé publique.

Dans l’attente de votre réponse croyez Monseigneur à toute notre considération.

 

Roland Cherrier.

Albert Szamosfalvi.

Pièces jointes

- Extrait du rapport.BIO INISIATIF   http://www.bioinitiative.org/report/index.htm 

- Fuite des assurances.

 

 

 

 aucune réponse a cette lettre posté le 14juillet 2009 avec accusé de réception !

 

 

une nouvelle proposition de loi 2009

 

 les députés de Majorité la Présidentielle

 

demande le 0,6 V/m

24 juillet 2009 - par Priartem. www.priartem.fr  

 

25 députés appartenant à la majorité présidentielle viennent de déposer une proposition de loi dans laquelle se trouve inscrite la norme de 0,6 V/m.

Nous nous félicitons de cette nouvelle preuve d’un sensibilisation de plus en plus forte des élus à la question de la téléphonie mobile. Nous nous étonnons toutefois que le projet de loi dit "Grenelle 1" ait été adopté sans qu’aucune des dispositions inscrites dans cette proposition de loi n’ait été proposée et donc débattue.

Chacun sait combien il est difficile de transformer une proposition de loi en loi. Nous sollicitons donc les élus signataires de cette dernière proposition en date ainsi que tous leurs autres collègues députés de tous bords politiques à déposer les amendements nécessaires au projet de loi dit "Grenelle 2" qui arrive en première lecture au Sénat en septembre avant d’être débattu à l’Assemblée, pour que celui-ci devienne une loi réellement protectrice des conditions de vie et de santé de tous.

 

4 stations de radiotéléphonie trouvées sur la chapelle

                                                                                           3 opérateurs installés sur place. aucun on des assurances 6 Antennes au totale !

Certains pays ont des seuils d'exposition inférieur
  • Comté de Salzbourg en Autriche, 0,6 V/m
  • Luxembourg, 3 V/m.
  • Suisse, 4 V/m dans certains cas mais la plupart du temps, comme en France.
  • Pologne, Italie, Chine, Russie, 6 V/m.

 3 stations de radiotéléphonie trouvées :

Notre Dame de Grâces

n° 102216

n° 340190

n° 525748

 

 

1 station autre trouvée : Notre Dame   de Grâces     
n° 204621

 

 N° d'identification : 

102216

 Code INSEE et Nom Commune : 

83046 / COTIGNAC

 Accord ANFR pour l'implantation : 

21/08/98 

 Accord ANFR dernière modification : 

 


 

 Hauteur max. des antennes / sol : 

18 m 

Système

Bande de fréquences

GSM 900

935 à 947.5 MHz

GSM 900

890 à 902.5 MHz

 

 N° d'identification : 

340190

 Code INSEE et Nom Commune : 

83046 / COTIGNAC

 Accord ANFR pour l'implantation : 

15/04/04 

 Accord ANFR dernière modification : 

13/06/08 


 

 Hauteur max. des antennes / sol : 

18 m 

Système

Bande de fréquences

GSM 900

880 à 890 MHz

GSM 900

925 à 935 MHz

FH

12.75 à 13.25 GHz

 

 N° d'identification : 

525748

 Code INSEE et Nom Commune : 

83046 / COTIGNAC

 Accord ANFR pour l'implantation : 

13/06/08 

 Accord ANFR dernière modification : 

 


 

 Hauteur max. des antennes / sol : 

18 m 

Système

Bande de fréquences

UMTS

2125.3 à 2140.1 MHz

UMTS

1900.1 à 1905.1 MHz

UMTS

1935.3 à 1950.1 MHz

 

antenne très puissante installer sur Notre Dame de Grâces  il s agit de transmissions souvent au delà de 10 gigahertz utilisant des antennes type parabole dirigée vers le récepteur ces transmissions sont extrêmement directives, un peu a la manière d un faisceaux de lumière. contrairement aux ondes utilisées pour la radiodiffusion par exemple le tout est de ne pas rester dans le faisceaux!

 N° d'identification : 

204621

 Code INSEE et Nom Commune : 

83046 / COTIGNAC

 Accord ANFR pour l'implantation : 

06/04/01 

 Accord ANFR dernière modification : 

 

 

 Hauteur max. des antennes / sol : 

17 m 

Système

Bande de fréquences

FH

12.75 à 13.25 GHz

 

Robin des Toits est une association française écologiste, spécialisée dans la lutte contre les dangers du rayonnement électromagnétique et les implantations d'antennes-relais. Elle est présidée par le lanceur d'alerte Étienne Cendrier, président de l'association.

Robin des Toits considère que la généralisation insouciante des technologies sans fil (GSM, UMTS, Wi-Fi, WiMAX, 3G...) constituera à terme un scandale de santé publique de l'ampleur de celui sur l'amiante.

L'association dénonce également les "recherches officielles" tendant à minimiser ces risques, pointant du doigt le financement des scientifiques par les opérateurs (Orange, Bouygues Telecom...).

PRIARTEM (Pour Réglementation des Implantations d'Antennes Relais de Téléphonie Mobile) est une assocation nationale française avec pour objet de veiller à une implantation des antennes-relais de téléphonie mobile respectueuse des conditions de vie et de santé de tous. Elle a été la première association, au niveau national, à faire émerger ce problème. Elle a élargi son champ de préoccupation en 2004 (J.O. du 03 mars 2004) à l’ensemble des technologies de télécommunications sans fil, téléphones portables, WiFi, Wimax….  www.priartem.fr 

Reportage M6 sur les Antennes Relais            

 

contact de l'association Harmonie Nature.      

 http://videos.next-up.org/ITele/CaChauffe/AntennesRelais/11042008.html 

roland_407@hotmail.com  

          albert.szamosfalvi@wanadoo.fr   M Christophe est Lopez cotignac.

      Hervé Garnier  (Cotignac)     Schwob Chirstian la Bastide neuve 83.111.(Ampus)   monique  Valabrégue  (Cotignac)